Expatriation et la crise du milieu de la vie …

Par défaut
Expatriation et la crise du milieu de la vie …

Il persiste curieusement un certain mystère dans la littérature autour d’une période qui génère de nombreux changements radicaux et qui est connue sous le nom de la Crise du Milieu de la Vie.

Entre 40 et 50 ans, les adultes font l’expérience d’un tournant significatif où ils font un bilan de ce qu’ils perçoivent comme la première moitié de leur vie. C’est le moment de faire le point sur les accomplissements ou les échecs dans la réalisation des objectifs qu’ils s’étaient fixés, plus ou moins consciemment, et qui découlaient de choix de vie personnels et professionnels.

Les itinéraires de vie sont singuliers et intimes. Leurs orientations peuvent être dictées par une volonté de s’inspirer ou de contrecarrer des modèles familiaux ou culturels intégrés progressivement pendant les années de jeunesse.

Ainsi, les choix de carrière ou de projet familial sont souvent sous-tendus de loyautés et d’injonctions intégrées au gré du temps et des expériences de vie. Alors que les projets sont engagés, une certaine routine s’installe et une sensation de routine, de devoir, de familiarité permet – jusqu’à un certain stade – de supporter les contraintes, de peur de bouleverser sa vie et celle de son entourage.

Et puis soudain, un déclic se produit, le choc d’un changement dans l’apparence physique, l’expérience de la maladie, la perspective sinon le jour d’un anniversaire symbolique ou même la mort soudaine d’un proche viennent nous interroger sur le sens de notre vie et nous rappeler que nous sommes vulnérables et que nous en sommes à la mi-temps de notre chance d’être acteur sur terre.

C’est l’entrée dans une période de remaniements existentiels qui pourront susciter des modifications internes ou externes plus ou moins spectaculaires. Une phase d’introspection très personnelle et intime amène chacun à renouveler ou modifier ses choix pour la suite de sa vie après avoir pris le temps de faire un constat du chemin parcouru.

La crise est paradoxalement positive en ce qu’elle est un processus de changement qui consiste en l’élaboration de nouvelles perspectives pour ce qui est considéré comme une deuxième chance. Nombreux sont ceux qui veulent se libérer des carcans qui les enserrent et dont ils n’ont plus envie de s’encombrer. Devenus adultes, ils s’aperçoivent qu’ils ont conservé des modes de fonctionnement infantiles. Ces stratégies qui leur avaient un jour sauvé la vie viennent se mettre en travers de leur chemin d’autonomie et de libre choix.

Aussi connue sous le nom du Démon de Midi, cette phase est un sursaut avec une prise de conscience du fait que le temps passe et l’irruption d’une sensation d’urgence de rattraper le temps perdu. Elle peut se matérialiser par un départ pour l’étranger avec pour moteur l’espoir de tout recommencer dans un ailleurs où l’herbe serait plus verte.

L’idée de partir pour donner un nouveau souffle à un couple peut aussi être à l’origine d’un projet d’expatriation. Lorsque survient le « Démon de Midi », les couples formés en suivant modèles parentaux ou axés vers un idéal contraire sont tout à coup perçus comme fades, et certains partenaires se laisseront séduire par l’exotisme et par des expériences amoureuses plus ou moins frénétiques là où les tentations de la nouveauté sont plus fortes que la routine du familier.

La vie professionnelle des expatriés est un feu d’artifice d’autonomisation, de responsabilités et d’horaires de travail disproportionnés. La vie à cheval sur plusieurs fuseaux horaires et la technologie conduisent à rester en alerte jour et nuit. Certains prennent soudain conscience que le temps et l’énergie excessifs dédiés à leur carrière se fait au détriment de leur vie personnelle et changeront de cap. D’autres feront l’expérience d’un burn-out car un excès de stress quotidien a indiscutablement des effets nocifs sur l’organisme humain.

Cette étape est une chance qui nous est offerte pour vivre enfin en harmonie avec nos besoins actualisés au cours d’une introspection bienveillante. Elle fait de nous des acteurs plus sages pour décider de la suite que nous souhaitons donner au roman de notre vie.

Short video on Culture Shock – Petite vidéo sur le Choc Culturel

Par défaut

Short and concise video which sums up the impact of Culture Shock and concrete consequences on your behaviors and emotions.

Une petite vidéo en anglais qui reprend de manière concise les conséquences du Choc Culturel sur nos comportements et nos émotions.

http://expactive.net/2014/11/18/une-petite-video-sur-le-choc-culturel/

Nouveau livre !!!! Enfants Expatriés ENFANTS DE LA TROISIÈME CULTURE de Cécile Gylbert

Par défaut
Nouveau livre !!!! Enfants Expatriés                   ENFANTS DE LA TROISIÈME CULTURE          de Cécile Gylbert

Je ne l’ai pas encore lu mais je partage cette information sans tarder :

Enfin un ouvrage en français qui traite de la question des enfants expatriés qui naviguent entre plusieurs cultures de par le style de vie de leurs parents ou de par leurs origines spécifiques au sens plus large du terme!!!

Les Enfants de la Troisième Culture ont des caractéristiques identitaires spécifiques que j’ai décrites dans des articles précédemment sur ce blog et dont je parle régulièrement lors de mes conférences. Je les accompagne ainsi que leurs familles dans le cadre de mes activités de thérapeute et d’enseignante en France et à distance, sous forme d’aide psychologique en ligne, pour les expatriés.

Alors qu’ils grandissent, ces citoyens du monde peuvent se sentir isolés lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leur construction identitaire et lorsqu’il s’agit de faire des choix de vie et de carrière. Ils se sentent rassurés lorsqu’ils réalisent que leurs sentiments sont partagés par de nombreux autres membres de cette communauté. Je vous rappelle, pour les lecteurs anglophones, l’ouvrage incontournable « Third Culture Kids », de David Pollock et Ruth Van Reken.

4ème de couverture :

Les enfants expatriés ont un parcours hors du commun: une enfance jalonnée de changements, d’adaptations, de découvertes et d’expériences atypiques.
Ils vont se forger une culture qui ne sera ni vraiment celle de leurs parents ni vraiment celle des pays dans lesquels ils vivent: ils vont devenir Enfants de la Troisième Culture puis, plus tard, Adultes de la Troisième Culture. Ils seront émotionnellement, psychologiquement et affectivement différents des personnes ayant vécu leur enfance dans un seul pays.
Pour leur permettre de s’épanouir en tant qu’enfants puis en tant qu’adultes, le rôle des parents est primordial puisqu’ils sont le seul point de repère fixe dans cette vie si riche mais si complexe. Leur connaissance de la Troisième Culture sera la clé d’un accompagnement réussi.
Ce livre s’adresse à tous ceux qui souhaitent comprendre les fondements de cette Troisième Culture soit pour accompagner leur enfant en expatriation soit pour mieux se connaitre soi-même s’ils ont vécu cette enfance exceptionnelle.

L’auteure :
Cécile Gylbert est consultante en interculturel, mariée et mère de trois enfants. Elle est expatriée depuis 1991, avec un retour en France de 5 ans, et vit actuellement au Mexique.

Lien

naturemortecomposéeparNMB-620x350

 

Le goût de la France … un appel à tous nos sens

Un article de Nathalie Montsaint-Baudry qui vient réveiller tous nos sens alors qu’elle évoque en détail tout ce qui fait notre identité française par delà les frontières. Impossible de traduire toutes ces expressions de notre langue. Ne passez pas à côté de ce voyage …

MIGRATIONS & SANTÉ MENTALE Sessions de formation EPP LYON fin 2014 et début 2015

Par défaut

Image

 

J’ai le plaisir de vous informer de l’opportunité qui se présente à vous de vous inscrire à des sessions de formation dispensées par Emmanuelle Niollet, Psychologue et Ethno clinicienne, au sein de l’Ecole des Psychologues Praticiens de Lyon.

Dates des sessions de 2 x 2 jours chacune, au choix car c’est la même formation proposée deux fois :

Session 1 : les 17-18 Octobre et 14-15 Novembre 2014

Session 2 : les 6-7 Février et 13-14 Mars 2015

Pour mieux comprendre la manière dont les flux migratoires, contraints ou choisis, nous amènent à faire le constat des différences culturelles et nous invitent à modifier la manière d’envisager nos prises en charge en tenant compte de nos altérités pour parvenir à un mieux être ensemble.

Descriptif de la formation :  http://www.psycho-prat.fr/seminaires

N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire.

Emmanuelle Niollet

eniolletmetcalfe@yahoo.fr

Lien

ETUDE ALCEIS -Le conjoint du salarié en mobilité internationale : enjeux et perspectives

Cette étude réalisée par ALCEIS nous permet de saisir les enjeux de l’expatriation et ses répercussions sur le conjoint du salarié en mobilité internationale.

Bonne lecture.

Cliquez sur le titre ou sur le lien :Le conjoint du salarié en mobilité
internationale : enjeux et perspectives

Lien

SAISON DES DÉPARTS? TOKYO ACCUEIL

L’expatriation vous conduit à reconstruire votre réseau communautaire car il représente votre nouvelle famille, alors que vous laissez vos proches et amis ainsi que votre identité sociale derrière vous. Je vous invite à identifier avant le départ ou dès votre arrivée les lieux propices à nouer de nouveaux liens amicaux ou sociaux dans votre pays d’accueil. 

Pour exemple, Tokyo Accueil vous propose ses services …

Je vous souhaite de rencontrer d’autres expatriés de la communauté du pays d’accueil pour retisser ces liens dont vous avez un besoin vital pour vous permettre de vous installer dans votre nouvel environnement en ce qu’ils seront vos guides en terre inconnue.

Cliquez sur le titre ou par le lien :http://www.ccifj.or.jp/single-news/n/tokyo-accueil-faciliter-linstallation-des-francais-a-tokyo/